Gestalt

Le mot « gestalt » vient du verbe allemand « gestalten » qui veut dire « mettre en forme». La Gestalt-Thérapie s’inscrit dans un courant humaniste, relationnelle, existentielle, phénoménologue et expérientielle qui va au-delà de la vision de la thérapie. La Gestalt-thérapie s’intéresse au contact de la personne avec son environnement, le Gestalt-thérapeute privilégiant une vision globale ou holistique de la personne à une vision individuelle. L’intégration des dimensions corporelle, émotionnelle et intellectuelle est nécessaire pour la prise de conscience, de la part de la personne, des processus d’autorégulation des situations. Cette prise de conscience facilite par conséquent la responsabilisation de la personne dans ses actions ainsi que son propre développement autonome et créatif. Dans ce cadre, la Gestalt-thérapie devient un outil de développement de la personne, elle prend en compte le comportement de l’individu, les troubles mentaux et la psychopathologie sans les stigmatiser ni les généraliser. En effet, la personne est plus qu’une somme de pathologies.