Hypnose

L’état hypnotique ou transe hypnotique décrit un état  de conscience modifié durant lequel l’attention est accaparée par des idées, des images internes, des sensations ou des émotions. Cet état permet d’être momentanément moins à l’écoute de la plupart des aspects de la réalité extérieure. La mise en veille de certaines fonctions psychiques, et de certaines résistances permet alors de mettre à profit d’autres processus, notamment inconscients.

Les neurosciences ont pu démontrer que l’état hypnotique est différent de celui du sommeil. Pourtant la confusion est parfois encore présente dans les représentations collectives ce qui engendre une série de malentendus. L’hypnose n’est pas un sommeil mystique et mystérieux et n’a rien de magique ou d’inquiétant. L’hypnose est un état physiologique naturel que tout le monde expérimente régulièrement sans le savoir. Comme lorsqu’on a un mot « sur le bout de la langue » et qu’il nous revient ensuite à la conscience lorsqu’on a cessé d’y penser. Durant ces épisodes, certaines parties du cerveau se mettent au repos au profit d’autres parties plus inconscientes.

L’hypnose  Ericksonienne utilisée en thérapeutique nécessite d’être employée dans un climat de confiance nécessitant parfois la déconstruction des idées reçues autour de cette pratique pouvant être inquiétantes pour les personnes. A partir de là, l’outil hypnotique va permettre d’aller explorer des ressources et des compétences parfois insoupçonnées. En état d’hypnose, vous gardez le contrôle sur vos comportements alors que le/la thérapeute vous permet, grâce a ses compétences, d’accéder à ce processus dont vous avez la maîtrise.

Hormis quelques contres indications telles que de graves troubles de la personnalité, l’hypnose peut être utile dans de multiples et diverses situations. En effet, les techniques hypnotiques sont employées dans la thérapie des problèmes tant psychologiques que somatiques. Traumatismes, désordres anxieux, stress, phobies diverses, événements pénibles, dépression, manque de confiance, addictions, troubles du sommeil sont quelques unes des indications psychologiques de l’hypnothérapie. L’hypnose peut également s’avérer utile pour des maux somatiques. Il convient cependant de rappeler que l’hypnose ne peut se substituer à des examens médicaux et parfois à la prise de traitement médicamenteux si cela s ‘avère nécessaire. Signalons encore que certains anesthésistes y recourent lors d’opération en lieu et place d’une anesthésie locale.